Stalingrad - La ville qui a changé l'Histoire

Volgograd, " la ville sur le fleuve Volga «, a été bâtie au XVIe siècle dans le sud-est de la Russie. Baptisée Tsaritsynskie au temps des tsars, la ville fut renommée Stalingrad en l’honneur du dirigeant soviétique à l’avènement du régime communiste. Elle prit son nom actuel en 1961. Située à 964 km de Moscou dans un microclimat » tempéré " avec des hivers doux et des étés chauds, Volgograd accueilli les matchs de la Coupe du monde en 2018.

Volgograd porte un titre ; c’est en effet la «Ville Héroïque» de la Fédération de Russie. Elle reçut cette plus haute distinction en l’honneur de la résilience et du courage exemplaire de sa population pendant la Grande Guerre Patriotique (Seconde Guerre Mondiale). En escaladant le colline Mamaev sur la rive droite de la Volga, il est aujourd’hui difficile d’imaginer les combats acharnés qui déchirèrent cette terre. Heureusement, de nombreux monuments historiques témoignent de l’héroïsme de la ville et de ses habitants en ces heures les plus sombres du XXe siècle.
Фото 1
Le nom de la colline Mamaev a été conservé depuis l’époque de la Horde d’Or, lorsque le sommet du tertre servait de poste d’observation aux tatares montant la garde pour protéger les caravanes nomades. Selon la légende, Mamai, le commandant des Mongols Tatare, y a été enterré dans son armure en or. Cependant, cette version n’a pas été documentée et l’emplacement de la tombe n’a pas été identifié.

La colline de Mamaev abrite aujourd’hui, l’ensemble de monuments «Aux héros de la bataille de Stalingrad». Ce mémorial est reconnu comme l’une des sept merveilles du monde russe. Le monument principal, " L’Appel de la mère Patrie " est visible de loin. Cette sculpture haute de 85 mètres est la plus grande du monde, comme en témoigne l’inscription dans le Livre Guinness des records. Ces dimensions titanesques évoquent l’acharnement de la lutte qui eut lieu sur les pentes même de ce tertre. Une femme immense, l’épée à la main, appelle le peuple à lutter contre l’ennemi pour la survie de la Patrie. Bien éclairée, la statue s’admire aussi bien de jour que de nuit. Non loin de là, vous pourrez également visiter la «Salle de la Gloire Militaire» et les «Le Mur en Ruine», et entendre retentir la voix de Yuri Levitan, le légendaire orateur soviétique, exhorter les troupes de l’armée rouge.
Фото 2
Il faut prévoir suffisamment de temps pour visiter l’intégralité du mémorial qui compte un ensemble de plusieurs monuments parmi lesquels on retiendra le haut-relief Mémoire des Générations, l’Allée des Peupliers Lombards, la Place de la Lutte à Morts, la Place des Héros, la Place des Souffrances, le cimetière militaire et le jardin Mémorial.
Фото 3
Cet ensemble de sculptures en plein air constitue le sanctuaire édifié à la mémoire de «La Bataille de Stalingrad». Un musée portant le même nom conserve des pièces originales dont le célèbre Panorama Circulaire, le plus grand tableau de Russie, qui immortalise la dernière étape de la bataille de la Volga.
Фото 4
Non loin du bâtiment cylindrique du musée se trouve le moulin Gerhardt, ou plutôt ce qu’il en reste. Ce bâtiment a été tout spécialement laissé à l’état de ruine pour raviver la mémoire de l’horreur de la guerre. Par mesure de sécurité, il est impossible d’y pénétrer. Le toit brisé et les traces de tirs transperçant les murs raconte toute la cruauté des combats de rue. Le moulin de Gergardt est parfois appelé le moulin Grudininin. Il n’y a pas d’erreur en cela : construit par Mr. Gergardt, c’est Mr. Grudininin qui le dirigeait à l’époque soviétique. D’ailleurs, le nom «GERGARDT» est encore visible sur un de ses murs.
Фото 5
Non loin du moulin, un autre bâtiment a été préservé pour raconter les années de guerre: la Maison de Pavlov. Pendant 58 jours, un détachement de l’Armée rouge dirigé par le sergent d’état-major Yakov Pavlov, devenu plus tard citoyen honoraire de Volgograd, défendit ardemment ces murs et mis en retard l’offensive allemande ce qui permis aux troupes soviétiques de reprendre l’avantage. Contrairement au moulin, ce bâtiment a été en partie restauré. Deux murs originaux ont été préservés en mémoire de la bravoure des héros qui, seuls contre tous, initièrent le tournant de la bataille de Stalingrad.
Фото 6
Voyages associés
Escapade à Volgograd
Escapade à Volgograd
  • 2 jours
  • 210 €
  • toute l'année
  • Volgograd

Autres articles

Nous recherchons en permanence de nouveaux itinéraires et aimons partager nos idées. Laissez-nous vous inspirer !