Voyage en Russie 2017-2018 : top 10 des destinations à découvrir

Que voir ? Que faire ? Que visiter lors d’un voyage en Russie ? Sur 9000 km d’ouest en est, sept fuseaux horaires et quatre zones climatiques différentes, le plus grand pays du monde a de quoi satisfaire les envies les plus variée de chacun des touristes qu’il accueille sur son territoire. Artel Troïka dresse un aperçu des dix meilleures destinations à découvrir en Russie.

1. Moscou

Moscou, la capitale russe, est la destination incontournable lors d’un voyage en Russie. L’extravagance et le luxe qui y règnent aujourd’hui contrastent avec le passé communiste de cette ville de 12 millions d’habitants. Que faire ? Foulez le pavé de la fameuse la place Rouge et promenez-vous dans l’enceinte du Kremlin, l’antre du pouvoir russe. Le soir, assistez à un ballet ou un opéra au célèbre théâtre du Bolchoï ou écoutez un concert de musique classique au Conservatoire Tchaïkovski. N’hésitez pas à compléter votre séjour par une visite dans une famille russe, organisée et accompagnée d’une guide francophone qui vous permettra d’appréhender la Russie de l’intérieur. Vidée de sa communauté d’affaire, Moscou est particulièrement agréable l’été.

2. Saint-Pétersbourg

Face à Moscou et son passé communiste, Saint-Pétersbourg vous transporte dans le passé impérial de la Russie. Bordée par le fleuve de la Néva, la ville est traversée par de nombreux canaux et ponts qui se soulèvent la nuit pour laisser passer les bateaux. L’ancienne capitale de la Russie regorge de trésors culturels et artistiques inestimables que vous pouvez notamment découvrir des journées durant au musée de l’Ermitage. Visitez Saint-Pétersbourg pendant les Nuits Blanches, ces longues journées d’été où le soleil descend à peine au-dessous de l’horizon, de mi-mai à mi-juin.

3. Anneau d’Or

Remontez encore le temps en visitant l’Anneau d’Or, huit villes historiques au-sud est de Moscou qui forment le berceau de la civilisation russe. Région au patrimoine particulièrement bien conservé, les villes de l’Anneau d’or comme Vladimir, Souzdal, Rostov ou Yaroslavl abritent aujourd’hui encore des chefs d’oeuvres architecturaux et des icônes mondialement connues. Logez dans des maisons en bois, appelées isbas ou datcha, et découvrez la province russe et son art de vivre authentique. Entourés par la nature, imprégnez-vous également des lieux saints de la foi orthodoxe. Certaines villes peuvent se visiter en une journée à partir de Moscou, mais, si vous avez plus de temps, n'hésitez pas à y passer un weekend ou plus afin de plonger dans le charme intemporel de cette magnifique région.

4. Lac Baïkal

Joyau de la Sibérie, le lac Baïkal est le lac le plus profond du monde et la plus grande réserve d’eau douce de la planète. En été, le Baïkal est une destination touristique très populaire. L’île d’Olkhone composée de steppes et de montagnes offre des vues à couper le souffle. Observez les phoques qui se reposent au soleil et pour sortir des sentiers battus, laissez-vous guider par notre agence de voyage spécialisée qui vous emmènera en Bouriatie où s’étend la partie la plus sauvage du Baïkal. Si vous aimez les vastes étendues, le silence absolu et l’harmonie avec la nature, l’hiver est la saison idéale pour parcourir la mer sacrée de Sibérie. Les touristes sont alors peu nombreux et le lac gelé offre toute une séries d’activités particulièrement exotiques, comme du patin à glace sur le lac gelé, des balades en traîneau à chiens ou la pêche sur glace.

5. Transsibérien

Pour ressentir l’immensité du territoire russe, rien de tel que traverser le pays via le Transsibérien qui relie Moscou à Vladivostok sur 9288 kilomètres. Pendant près de sept jours et sept nuits, le train devient votre maison. Que voir sur le chemin ? Faites votre programme sur mesure ! Nous vous conseillons de faire un arrêt à Kazan, capitale multiculturelle de la Russie au bord de la Volga, à Ekaterinbourg, au cœur des montagnes de l’Oural, à Novossibirsk, capitale de la Sibérie et puis à Irkoutsk qui abrite le légendaire lac Baïkal avant de vous laisser aller à vos pensées et lire Tolstoï jusqu’à Vladivostok, capitale de l’Extrême-Orient russe. Il faut compter deux semaines minimum pour rejoindre Moscou à Vladivostok ou Pékin à travers la Mongolie et en s’arrêtant dans quatre ou cinq villes.

6. Kamtchatka

Se rendre au Kamtchatka équivaut à rejoindre le bout du monde. À 9 heures d’avion de Moscou, la péninsule du nord-est de la Russie est une terre jeune et encore vierge. L’activité volcanique encore bien présente offre au voyageur la possibilité d’observer toutes sortes de phénomènes volcaniques : sources thermales, geysers et coulées de lave solidifiées encore fraîches. La région abrite la plus grande frayère de saumons du monde qui attire chaque année les ventres vides de 200 ours que vous pouvez alors observer. En bateau, partez pour l’océan Pacifique. À bord, vous pourrez observer des orques et colonies de phoques et même goûter au délicieux Crabe royal du Kamtchatka.

7. Péninsule de Kola

Au nord de la partie européenne de la Russie, la péninsule de Kola est la reine des superlatifs. La capitale Mourmansk vaut à elle seule le détour : elle est la plus grande ville du monde au nord du cercle polaire arctique et fait également figure d’exception avec son port qui ne gèle jamais. En hiver, la région offre des activités uniques, comme des balades en motoneige dans les massifs de Khibiny et Lovozero ou en traîneau tiré par des rennes. Mais le point culminant du séjour à ces latitudes est le spectacle offert par les aurores boréales. La meilleure période pour les observer est de janvier à mars lorsque les nuits sont froides et claires.

8. Carélie

Située à seulement 200 km au nord de Saint-Pétersbourg, la Carélie est la région la plus sauvage à proximité des grandes mégapoles de l’ouest de la Russie. Rendez-vous sur le célèbre ensemble architectural de Kiji – un ensemble paroissial au-dessus des eaux du lac Ladoga - un des symboles les plus connus de la Russie. En hiver, l’île n’est accessible qu’en motoneige ou aéroglisseur. Prolongez votre circuit dans les eaux froides de la mer Blanche jusqu’à l’archipel Solovki, le centre de la foi orthodoxe dans le Nord russe transformé en Goulag pendant la période sovétique. Poussez plus loin l’expérience en logeant dans des maisons en bois et en vous accordant une séance de bania (sauna russe) avant de déguster des kalitkis accompagnés d’une vodka. Pour les voyageurs de l’extrême, des rapides et rivières attendent les amateurs de kayak. Réservez à l’avance si vous décidez d’aller en Carélie pendant les vacances russes ou jours fériés, la région est très prisée par les Russes.

9. Altaï

L’Altaï russe est une chaîne montagneuse située dans le sud de la Sibérie occidentale, à la frontière avec le Kazakhstan, la Mongolie et la Chine. Dans l’Altaï, deux mondes se côtoient, l’un composé de steppes mongoles à l’air sec au sud, des plaines de Sibérie humides. Les peuples de l’Altaï, autrefois nomades, ont conservé un mode de vie patriarcal et leurs croyances liées au bourkhanisme et au chamanisme. Ils entretiennent la tradition du chant diphonie accompagné par le tovshuur, un instrument à cordes. L’Altaï abrite le lac Teletskoïe, le plus grand lac des montagnes de l’Altaï dont la pureté de l’eau n’a d’égal que celle du Baïkal. Il est conseillé de voyager dans l’Altaï pendant la période chaude, de mai à septembre.

10. Arkhangelsk

La région d’Arkhangelsk appartient à la partie européenne de la Russie. Malgré une superficie immense (supérieure à celle de la France), c’est la région la moins peuplée de cette zone géographique. Délaissée au profit de Saint-Pétersbourg, la région n’a pas connu la même politique d’européanisation de son architecture et a conservé ses maisons en bois traditionnelles devenant la gardienne de l’ancienne Russie. Vous logez dans une maison en rondins au royaume des isbas et dégustez de délicieux plats traditionnels, comme les pirojki aux bleuets et airelles. Vivez la Russie de l’intérieur en rendant visite aux villageois qui pratiquent l’art de la peinture sur bois. Partez observer les oiseaux – la région en compte plus de 260 espèces. Ressentez enfin l’isolement et la beauté sévère au monastère Solovetski.

Voyages associés
De Moscou à Saint-Pétersbourg
De Moscou à Saint-Pétersbourg
  • 8 jours
  • 1000 €
  • toute l'année
  • Moscou, Saint-Pétersbourg
Aux quatre coins de l'univers baïkalien
Aux quatre coins de l'univers baïkalien
  • 7 jours
  • 1000 €
  • mars
  • Baïkal
Escapade hivernale au lac Baïkal
Escapade hivernale au lac Baïkal
  • 4 jours
  • 600 €
  • de novembre à avril
  • Baïkal
Olkhone, l’île prise dans les glaces
Olkhone, l’île prise dans les glaces
  • 3 jours
  • 700 €
  • de novembre à avril
  • Baïkal
Moscou, Saint-Pétersbourg et l'Anneau d'or
Moscou, Saint-Pétersbourg et l'Anneau d'or
  • 11 jours
  • 1300 €
  • toute l'année
  • Moscou, Saint-Pétersbourg, l'Anneau d'or
Moscou, Saint-Pétersbourg et tout l'Anneau d'or
Moscou, Saint-Pétersbourg et tout l'Anneau d'or
  • 13 jours
  • 1650 €
  • toute l'année
  • Moscou, Saint-Pétersbourg, l'Anneau d'or
Listvianka estivale
Listvianka estivale
  • 4 jours
  • 600 €
  • de mai à octobre
  • Baïkal
Olkhone en été
Olkhone en été
  • 3 jours
  • 700 €
  • de mai à octobre
  • Baïkal
Transsibérien : Moscou - Vladivostok
Transsibérien : Moscou - Vladivostok
  • 16 jours
  • 2500 €
  • toute l'année
Altaï : sur la Route de la soie
Altaï : sur la Route de la soie
  • 7 jours
  • 1100 €
  • toute l'année
  • Altaï
L’anneau de l’Altaï
L’anneau de l’Altaï
  • 8 jours
  • 1700 €
  • de mai à septembre
  • Altaï
Au pays des ours et des volcans
Au pays des ours et des volcans
  • 12 jours
  • 2500 €
  • de juillet à septembre
  • Kamtchatka
Vladimir et Souzdal
Vladimir et Souzdal
  • 2 jours
  • 270 €
  • toute l'année
  • l'Anneau d'or
Le Nord Russe: le temps arrêté
Le Nord Russe: le temps arrêté
  • 3 jours
  • 650 €
  • de juin à septembre
  • Région d'Arkhangelsk
Kiji et Solovki
Kiji et Solovki
  • 5 jours
  • 720 €
  • de juin à septembre
  • Carélie
Escapade à l'île de Kiji en Carélie
Escapade à l'île de Kiji en Carélie
  • 2 jours
  • 270 €
  • de juin à septembre
  • Carélie
Nuitée dans une tchoume
Nuitée dans une tchoume
  • 2 jours
  • 500 €
  • de janvier à mars
  • Carélie
Les contes du Nord
Les contes du Nord
  • 2 jours
  • 400 €
  • de janvier à mars
  • Carélie
Par la glace d'Onega vers l'île de Kiji
Par la glace d'Onega vers l'île de Kiji
  • 2 jours
  • 600 €
  • de janvier à mars
  • Carélie
Au cœur des montagnes arctiques
Au cœur des montagnes arctiques
  • 2 jours
  • 750 €
  • de janvier à mars
  • La péninsule de Kola
A travers les montagnes et lacs arctiques
A travers les montagnes et lacs arctiques
  • 3 jours
  • 950 €
  • de janvier à mars
  • La péninsule de Kola
La chasse aux aurores boréales
La chasse aux aurores boréales
  • 3 jours
  • 700 €
  • de janvier à mars
  • La péninsule de Kola
La Bouriatie en hiver
La Bouriatie en hiver
  • 4 jours
  • 1000 €
  • de novembre à avril
  • Baïkal
La Bouriatie en été
La Bouriatie en été
  • 4 jours
  • 1000 €
  • de mai à octobre
  • Baïkal

Autres articles

We are constantly searching for new itineraries and share useful insights. Let us inspire you.