Sous une aurore boréale

En savoir plus Voir les voyages

En Russie, les aurores boréales sont plus proches qu’on ne croit. Il suffit en effet d’un vol d’une demi-heure depuis Saint-Pétersbourg ou de deux heures depuis Moscou pour tomber nez à nez avec ce phénomène lumineux unique. Les conditions pour voir les aurores boréales dans cette partie européenne du nord de la Russie sont idéales : la région étant très peu peuplée, elle quasiment dénuée de lumières artificielles. Mais où peut-on exactement faire un voyage organisé aurores boréales en Russie et quand y aller ?

Les aurores boréales à Mourmansk

Mourmansk est une ville portuaire au bord de l'océan Arctique qui abrite la plus grande flotte de brise-glaces au monde. Depuis le sommet d’une des collines qui entourent le profond fjord de la mer Barents, vous pouvez contempler les navires qui partent vers les eaux glacées. Mourmansk, desservie par un aéroport et une gare, est l’endroit le plus accessible pour observer les aurores boréales.

En motoneige ou chiens de traîneau sous les aurores boréales

Depuis Mourmansk, vous pouvez continuer votre voyage vers le centre de la péninsule de Kola, dans les monts Khibiny. Sur la glace des lacs Lovozero et Seydyavr, votre itinéraire en motoneige vous emmène dans les vallées des montagnes et la toundra boisé et passe par les coins les plus sauvages et les plus inaccessibles de la péninsule. Au soir, un bania vous attend dans la maison d’hôtes, ainsi qu’un dîner dans le tchoum en peaux de renne.

Chez les nomades de la toundra

Les déserts blancs balayés par les vents de l'océan Arctique, sans aucune voie de communication et dénués d’infrastructure sont le terrain de jeu des éleveurs de rennes, les Nénètses. Ce peuple du Grand Nord parcourt la toundra en suivant son troupeau de rennes qui se déplace pour trouver la nourriture indispensable à sa survie, le lichen. Pendant la nuit polaire (période de l'année durant laquelle le Soleil ne se lève pas), les Nénètses sont souvent obligés de mettre leurs tchoums à la lumière des aurores boréales. Allez visiter ce pays d’éleveurs et passez un séjour dans un campement sous un vrai tchoum.

Quand, comment, combien ?

Nous vous proposons d’observer les aurores boréales dans deux régions russes : celle de Mourmansk sur la péninsule de Kola (2 heures de vol depuis Moscou) et dans le district autonome de Nénétsie (2 heures 40 minutes de vol depuis Moscou).

La meilleure période pour observer les aurores boréales est de janvier à mars lorsque les nuits sont glaciales et claires.

En fonction de votre destination, vous pouvez choisir différentes activités. Sur la péninsule de Kola, vous pouvez faire un tour en motoneige et en chiens de traîneau (3 jours). Plus à l’est, Naryan-Mar offre de spectaculaires aurores boréales et est la ville à l’origine de la culture des éleveurs de rennes Nénètses. Vous pouvez d’ailleurs faire un tour à bord d’un traîneau tiré par des rennes. Les conditions de vie sont spartiates et vous logez dans le tchoum (3 jours).

Idées de voyages

Au cœur des montagnes arctiques
Au cœur des montagnes arctiques
  • 2 jours
  • 750 €
  • de janvier à mars
  • La péninsule de Kola
A travers les montagnes et lacs arctiques
A travers les montagnes et lacs arctiques
  • 3 jours
  • 950 €
  • de janvier à mars
  • La péninsule de Kola
La chasse aux aurores boréales
La chasse aux aurores boréales
  • 3 jours
  • 700 €
  • de janvier à mars
  • La péninsule de Kola

Vous aimerez aussi