Avant que la Crimée ne soit rattachée à la Russie en 2014, la presqu’île avait déjà fait partie de l’Empire russe : en 1783, elle devint la principale acquisition de la Grande Catherine à l’issu de la guerre russo-turque. L’impératrice a cherché à démarquer la Crimée de Saint-Pétersbourg, qui fut le grand projet de son ancêtre, l’empereur Pierre Premier. Après le règne de l’Empire ottoman en Crimée, l’Empire russe démontre sa filiation à Byzance : Catherine fait changer les noms tatars en noms grecs: Sébastopol, Simféropol, Théodosie (Féodossia en russe) ... De nos jours, la vie balnéaire suit son cours. La presqu’île est reliée à la Russie par un nouveau pont de près de 20 km de long. Les anciens sanatoriums soviétiques et les hôtels de Crimée attirent d’avantage de nostalgiques de l’URSS, alors que les vestiges historiques de la presqu’île représentent un intérêt quelque soit votre position dans la querelle sur son appartenance.

----

La villégiature des Tsars russes

Après cinq siècle de règne ottoman, la Crimée entre dans le giron de l’Empire russe. La Grande Catherine se rend jusqu’en Crimée et lance la mode pour le sud russe. C’est ici, dans un climat doux et clément, un paysage de mer et de montagne, que les grands noms de l’aristocratie de l’Empire: les Vorontsov, les Youssoupov, les Romanov eux-mêmes, construisent de somptueux palais, tandis que les marchands et les riches industriels y construisent leurs villas.

Содержания презентаций

La littérature russe à la datcha

Dans la principale station balnéaire de Crimée, à Yalta, on peut visiter la maison que l'écrivain Anton Tchekhov a fait construire en vendant les droits d'éditer toutes ses oeuvres écrites et non écrites. Parcourez les pièces de la célèbre datcha Blanche. C’est ici qu’ont été écrits «Les Trois Soeurs», «La Cerisaie» et le récit de «La Dame au petit chien». Puis éloignez-vous sur le banc calme du jardin, planté par l'écrivain lui-même.

Содержания презентаций

Bakhtchissaraï : capitale des tatars de Crimée

Cette ville montagneuse très ancienne, située à une heure de Sébastopol, est un mélange de cultures caractéristique de la Crimée. Visitez le magnifique palais des khans de Crimée et la vieille mosquée. Non loin du palais, montez jusque chez Rustam par une petite rue étroite et arrêtez-vous pour un café avec une kurabiye traditionnelle. Rustam vous parlera de la déportation des tatars pendant la Seconde Guerre mondiale, leur retour sur leur terre natale et vous montrera une douche traditionnelle, construite dans un placard.

Содержания презентаций

Vin de Russie : la biodynamie de Pavel Shvets

Depuis 2007, un jeune sommelier et viticulteur de talent, Pavel Shvets, mène les expériences les plus audacieuses sur seulement 10 hectares. Il veut créer un vin de niveau mondial sans utiliser d’engrais chimiques ni de soufre. Ici, la vigne est travaillée à la main. Après une dégustation de vins biodynamiques, restez pour un dîner dans le restaurant panoramique «les C« «, pour admirez les montagnes de Crimée.

Содержания презентаций
Quand, comment, combien ?

Le plus court, pour arriver en Crimée est l’avion: 2 heures depuis Moscou jusqu'à Simféropol.

En 2019, une liaison ferrée sera mise en place par le pont de Crimée.

Le climat de la rive sud de la Crimée est semblable à celui de Nice, de Cannes ou de San Remo. Pour visiter les vestiges culturels, le meilleur moment est pendant l’intersaison: deseptembre à début décembre ou de mars à début mai. A cette période, le temps est ensoleillé, généralement sec et doux, et il y a peu de touristes.

La législation russe considère la Crimée comme un territoire de la Fédération de Russie. Aucun contrôle supplémentaire n’est réalisé à l’aéroport de Simféropol en arrivant de Moscou, puisque vous ne franchissez pas de frontière étatique. En Crimée, on peut payer avec des roubles mais, du fait des sanctions, les cartes de paiement internationales ne fonctionnent pas.

Idées de voyages