Au Kamtchatka, non seulement le territoire de la Russie touche à sa fin mais en plus, c’est le bout du monde ! Pour entamer votre voyage au Kamtchatka depuis Moscou il faut passer 9 heures en avion et traverser tout le pays. Même si le Kamtchatka est une péninsule, elle n’est pas connectée au reste de la Russie, ni par aucune route ou chemin de fer. Le kraï du Kamtchatka qui fait la taille de la France compte 200 000 habitants dont la plupart vivent dans la ville portuaire de Petropavlovsk-Kamtchatski. En dehors de la ville, on ne trouve que des villages dispersés. La terre semble appartenir plus aux ours - 20 000 sur l’île - qu’aux humains. Les deux tiers des volcans de la ceinture de feu du Pacifique sont situés au Kamtchatka et donnent au voyageur la possibilité de découvrir toutes sortes de volcanisme : sources thermales, geysers, coulées de lave. La région compte une variété unique d'espèces biologiques et des paysages pittoresques protégés par l’UNESCO.

Une terre jeune et changeante

Jeune terre, le Kamtchatka ressemble à notre planète à l'aube de son existence. L’activité volcanique change constamment le paysage de la péninsule. Lors de votre circuit au Kamtchatka inspectez le lac de cratères et les fumerolles des volcans Gorelyi et Moutnovsky. Après la randonnée, plongez dans les eaux chaudes des sources thermales. Dans le nord de la péninsule, où se trouvent les volcans les plus actifs et les plus hauts, vous pouvez observer les traces laissées par les éruptions de ces dernières années : des champs de scories, et coulées de lave déjà solidifiées ou encore fraîches.

Observez les ours bruns

Sa nature sauvage, ses milliers de rivières et ses lacs ont fait du Kamtchatka la plus grande frayère de saumons au monde. Le lac Kourilskoe, au sud de la péninsule, est la plus grande réserve de poissons de la péninsule. Jusqu'à six millions de saumons remontent chaque année les eaux du lac pour se reproduire. L’abondance de poissons attire chaque année les ventres vides de 200 ours du Kamtchatka. Le lac Kourilskoe est un des rares endroits sur terre où vous pouvez observer une douzaine d’ours à la fois.

Crabe royal du Kamtchatka, oiseaux et orques

Depuis le de port Petropavlovsk-Kamtchatski, partez pour une balade en bateau dans l'océan Pacifique. La baie Avatchinskaya, une des plus grandes au monde, est entourée par une chaîne de volcans majestueux. À midi, le marin ne manquera pas de pêcher pour vous une des principales spécialités locales, le Crabe royal du Kamtchatka. La taille de ses pattes peut atteindre un mètre et demi, et la viande dans les pinces est extrêmement tendre et savoureuse. Mais le moment fort de la promenade est lorsque vous arrivez dans l’océan et que vous découvrez des dizaines d'espèces d'oiseaux, des rissas aux macareux huppés, nichés sur les rochers. Vous poursuivez le voyage vers une des baies inhabitées d’où vous aurez la chance d'apercevoir un orque ou une colonie de phoques.

Quand, comment, combien ?

La péninsule de Kamtchatka se situe à environ 8000 kilomètres à l’est de Moscou. La ville principale où se trouve aussi le port de la péninsule est Petropavlovsk-Kamtchatski. La seule façon de rejoindre le Kamtchatka est en avion depuis Moscou, Vladivostok ou Khabarovsk.

Compte tenue de la durée et du coût du vol (9 heures d’avion depuis Moscou) ainsi que le décalage horaire (9 heures de différence avec Moscou), il faut prévoir minimum une semaine de voyage au Kamtchatka. Si après une semaine, vous voulez également visiter le nord de la péninsule et son groupe du Klioutchevskoï, comptez minimum 12 jours de plus.

La saison touristique au Kamtchatka est courte et il est conseillé de s’y rendre de début juillet jusqu'à la fin septembre. Dans le nord, la saison se termine encore plus tôt : vers mi-septembre, il commence déjà à neiger sur le plateau près du volcan Tolbachik.

Observer les ours au bord du lac Kourilskoe n’est possible que durant la période de frai du saumon qui dure de fin juillet à mi-septembre. Le reste du temps, vous pouvez observer les ours partout en dehors de la ville mais ils sont moins nombreux qu’en été.

Le voyage au Kamtchatka peut être combiné avec un voyage en train sur le fameux chemin de fer, le Transsibérien ou sur le Baïkal. Petropavlovsk-Kamtchatski est accessible en avion depuis Vladivostok et Khabarovsk (3 heures de vol).

Compte tenu de l'éloignement de la péninsule et de son isolement au niveau des transports, les prix de la nourriture, des déplacements et des services sont parfois deux fois plus élevés par rapport au reste de la Russie.

Idées de voyages
Au pays des ours et des volcans
Au pays des ours et des volcans
  • 12 jours
  • 2500 €
  • de juillet à septembre
  • Kamtchatka